5 conseils pour trouver la bonne société (de vente) pour vous

Plus de 40% des salariés envisagent de quitter leur emploi cette année, selon un sondage de Microsoft. De même, une enquête britannique menée auprès de 2 000 travailleurs a révélé que près de 25% des répondants étaient mécontents de leur rôle. Environ un tiers d’entre eux ont déclaré vouloir un salaire plus important, tandis que 23% ont déclaré ne pas se sentir valorisés au travail. La dernière chose que vous souhaitez, c’est de passer par toutes les étapes de la recherche d’un emploi pour ensuite vous rendre compte qu’il ne vous convient pas. Lorsque vous êtes fraîchement diplômé, il est important de rejoindre une entreprise qui vous donne la possibilité d’apprendre et de vous épanouir. Vous recherchez peut-être aussi un emploi qui vous permette d’établir des contacts, d’acquérir de nouvelles compétences et d’identifier vos points forts. Le problème est que de nombreux nouveaux employés ne savent pas ce qu’ils peuvent attendre d’une entreprise avant d’y travailler. Par conséquent, ils se retrouvent dans des emplois qu’ils n’aiment pas ou qui ne les intéressent pas. Certains aiment leur travail mais ont l’impression de ne pas s’intégrer. D’autres aiment tout de l’entreprise, mais se trouvent incapables de progresser dans leur rôle actuel. Alors, comment pouvez-vous déterminer si une entreprise est la meilleure pour vous avant d’accepter son offre ? Essayons de le découvrir !

Constituez vos attentes

. Avant toute chose, essayez de déterminer ce que vous attendez d’un employeur potentiel. Voulez-vous travailler pour une entreprise qui offre des possibilités de croissance ? Et pourquoi pas une qui investit dans la formation et le développement des employés ? Préférez-vous rejoindre une organisation dotée d’une culture compétitive ou une organisation où la pression pour réussir est minimale ? Soyez honnête avec vous-même et réfléchissez à ce que vous recherchez. Si un salaire décent est important, vous voudrez également tenir compte de la culture, des valeurs et de l’environnement de travail de l’entreprise. Sa direction compte également. Si vous n’êtes pas satisfait de la culture de l’entreprise ou de l’équipe dirigeante, vous risquez de ne pas être suffisamment motivé pour donner le meilleur de vous-même. De même, vous risquez de perdre votre motivation si vous vous sentez sous-estimé, stressé ou surchargé de travail. Certains employés quittent leur emploi parce qu’ils ont l’impression que leur travail n’a pas de sens. D’autres prennent cette décision après avoir réalisé qu’ils n’ont pas la possibilité de faire progresser leur carrière.

La pensée holistique

La pensée holistique consiste à voir la situation dans son ensemble. Dans ce contexte, réfléchissez à la manière dont votre nouveau rôle correspondra à votre style de vie et à vos objectifs de carrière. Disons que vous trouvez une entreprise qui remplit toutes les conditions. Le travail est formidable et s’accompagne d’un gros salaire, les valeurs de l’entreprise correspondent aux vôtres et les possibilités d’évolution sont nombreuses. Le problème, c’est que vous risquez de devoir faire des heures supplémentaires pendant les périodes de pointe, par exemple pendant les vacances. Au départ, vous vouliez un emploi dans une entreprise qui offre des horaires flexibles ou des possibilités de télétravail. Bien que vous soyez enthousiaste à l’idée de ce poste, ne vous précipitez pas pour prendre une décision. Tout d’abord, évaluez vos options et mettez de l’ordre dans vos priorités. L’engagement en temps en vaut-il la peine ? Devrez-vous toujours faire des heures supplémentaires à mesure que vous gravirez les échelons ? Pensez-vous être en mesure de concilier vie professionnelle et vie privée ? N’oubliez pas qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Donnez la priorité à ce qui compte le plus pour vous et soyez réaliste quant à ce que vous pouvez et ne pouvez pas faire. Examinez les avantages à long terme et la façon dont ils s’alignent sur vos aspirations professionnelles.

Donnez-vous une leçon de géographie

Vous pouvez trouver un excellent emploi dans une petite ville, mais vous voulez vivre à Berlin, à Londres ou dans une autre grande ville. Cependant, cela ne signifie pas que vous devez décliner l’offre. De nombreuses entreprises relocalisent leurs employés lorsqu’ils gravissent les échelons de leur carrière. La relocalisation des employés s’accompagne généralement d’ajustements salariaux ou de primes, de dates de début flexibles et d’autres avantages. Il vous suffit de travailler suffisamment dur pour que cela se produise. Attention, cependant : vivre dans une grande ville n’est pas bon marché. Le coût de la vie à Munich, par exemple, est proche de 900 € (sans le loyer) par mois pour une personne seule. À Leipzig, il vous faudrait seulement 741,92 € par mois pour vivre confortablement. Les salaires sont plus élevés dans les grandes villes, mais vous dépenserez également plus pour la nourriture, le loyer, les vêtements, les transports et d’autres biens ou services. Il est donc important de rejoindre une entreprise qui verse des salaires équitables et donne à ses employés la possibilité de progresser dans leur carrière. Réfléchissez aux types de logements que vous pouvez vous permettre et à la longueur des trajets. Si vous rêvez de travailler à l’étranger, renseignez-vous sur les aspects sociaux et culturels. Stockholm, par exemple, a des listes d’attente de 20 ans pour les logements locatifs, rapporte la BBC. La plupart des expatriés vivent en colocation ou optent pour des locations d’occasion, qui sont beaucoup plus chères que les contrats de première main. Dans ce cas, il est préférable d’informer les employeurs potentiels de vos préoccupations et de trouver ensemble une solution.

Préparez-vous à un entretien à deux voies

Une façon d’en savoir plus sur un employeur potentiel est de lui poser des questions spécifiques lors de votre entretien d’embauche. Il y a de fortes chances que la plupart des employeurs soient heureux de répondre à vos questions et d’aborder toutes vos préoccupations. Le coût moyen par embauche est supérieur à $4,100, il est donc dans l’intérêt de l’entreprise de s’assurer que vous correspondez bien au poste. Faites des recherches préalables sur l’organisation. Par exemple, vous pouvez essayer d’en savoir plus sur ses meilleurs éléments et sur leur parcours professionnel. Consultez leurs profils LinkedIn ou cherchez leurs noms sur Google pour voir ce qui apparaît. Recherchez également des informations sur la direction de l’entreprise, sa culture d’entreprise, ses réalisations et son taux de rotation. Recherchez également les événements ou les nouvelles récentes. Ensuite, écrivez vos questions et préparez-vous à un entretien à double sens. Pensez à poser les questions suivantes :
  • Qu’attendent-ils de vous ?
  • Comment mesurent-ils le succès ?
  • Quel type de personne est le plus susceptible de réussir ?
  • Quels sont leurs projets pour l’avenir ?
  • Combien d’autonomie auriez-vous dans votre rôle ?
  • Vous allez travailler en équipe ou tout seul ?
  • Votre rôle vous enseignera-t-il des compétences transférables ?
  • Quel genre d’équilibre entre vie professionnelle et vie privée pouvez-vous espérer ?
  • Est-ce qu’ils offrent des programmes de formation et des possibilités d’avancement de carrière ?
En posant les bonnes questions, vous montrerez votre intérêt pour l’entreprise et le poste. En même temps, vous obtiendrez des informations précieuses qui pourront vous aider à prendre de meilleures décisions.

Recherche sur les employeurs potentiels

Prenez le temps de creuser un peu avant d’accepter une offre d’emploi. Consultez le site web et les pages de médias sociaux de l’entreprise, lisez des articles commerciaux et voyez ce que ses employés ont à dire. Les sites d’évaluation des entreprises tels que Vault, INC. 5000, Glassdoor et Indeed peuvent également fournir des informations précieuses. Vous pouvez également lire les avis des clients pour obtenir un point de vue extérieur. Utilisez ces informations pour déterminer si vous êtes en phase avec la culture de l’entreprise. Les photos partagées par ses employés sur les médias sociaux peuvent également en dire long sur ses efforts en matière de diversité et d’inclusion. Une organisation qui ne dit rien sur les membres de son personnel et leur travail acharné sur son site web et ses pages en ligne devrait lever un drapeau rouge. Il en va de même pour les entreprises qui connaissent un taux de rotation élevé, des licenciements généralisés ou des réactions négatives dans les médias. Essayez de savoir comment l’entreprise a réagi en période de controverse ou d’incertitude. Nous avons fait des allers-retours pour soutenir le bien-être mental de nos employés pendant le verrouillage, en introduisant les mercredis du bien-être, les horaires flexibles et les options de travail à distance, entre autres avantages.

Rejoignez une entreprise qui valorise ses employés

Trouver l’employeur idéal demande du temps et des efforts, mais l’attente en vaut la peine. Recherchez une entreprise qui accorde la priorité à ses employés et récompense le travail acharné. Faites des recherches, posez les bonnes questions et faites confiance à votre instinct. Mais surtout, pensez à long terme et fixez vos priorités. Le groupe Frank Recruitment offre tout ce dont vous avez besoin pour bâtir une carrière passionnante dans la vente. Nos employés bénéficient de programmes de formation personnalisés et ont la possibilité de travailler depuis plus de 20 bureaux dans le monde. Nous reconnaissons et récompensons leurs réalisations par des voyages payés, des primes, des promotions et d’autres avantages.

Pourrions-nous être la bonne solution pour vous ?

Rejoignez le groupe Frank Recruitment et faites le premier pas vers une carrière passionnante et enrichissante dans le domaine des technologies.

Les plus récentes

日本カントリーヘッド就任のお知らせ

この度、2024年2月1日付けで、フランク リクルートメント グループ 日本カントリーヘッドに、アレキシス マブロプロスが就任いたしました。
アレキシスは、日本のリクルートメント業界において豊富な経験を持つリーダーであり、アレキシスのリーダーシップの下、APAC全域で躍進を続ける当社の日本部門は、さらなる成長と発展を遂げていくことでしょう。

Lire plus "

Le président du Frank Recruitment Group, M. Morris, nommé "Champion of Change" (champion du changement)

Zoë Morris, présidente du Frank Recruitment Group, a été nommée pionnière du recrutement dans la dernière liste Staffing 100 Europe.

Lire plus "

Faut-il inclure une photo dans son CV ? 

Dans un monde du travail en constante évolution, les pratiques courantes en matière de candidatures à un emploi continuent de changer et d'évoluer. L'idée d'entrer dans une entreprise et de distribuer des copies de son CV est plus ou moins tombée en désuétude, mais certaines questions ont trouvé une sorte de prolongement.

Lire plus "

Lire la suite de notre blog

Nouvelles de l'entreprise

日本カントリーヘッド就任のお知らせ

この度、2024年2月1日付けで、フランク リクルートメント グループ 日本カントリーヘッドに、アレキシス マブロプロスが就任いたしました。
アレキシスは、日本のリクルートメント業界において豊富な経験を持つリーダーであり、アレキシスのリーダーシップの下、APAC全域で躍進を続ける当社の日本部門は、さらなる成長と発展を遂げていくことでしょう。

Lire plus "
Prix

Le président du Frank Recruitment Group, M. Morris, nommé "Champion of Change" (champion du changement)

Zoë Morris, présidente du Frank Recruitment Group, a été nommée pionnière du recrutement dans la dernière liste Staffing 100 Europe.

Lire plus "
Blog sur le recrutement

Faut-il inclure une photo dans son CV ? 

Dans un monde du travail en constante évolution, les pratiques courantes en matière de candidatures à un emploi continuent de changer et d'évoluer. L'idée d'entrer dans une entreprise et de distribuer des copies de son CV est plus ou moins tombée en désuétude, mais certaines questions ont trouvé une sorte de prolongement.

Lire plus "
fr_FRFrench
Powered by TranslatePress »